top of page
Rechercher

Les constellations familiales : c’est quoi ?

Dans l’épisode 58 du podcast Spiritualista, je te propose une immersion sonore dans un week-end de constellation familiale organisé par Anissa Lalahoum et Jayro Dellea. Mais quel weekend ! Je te partage ici tout ce que j’y ai appris : une constellation familiale, c’est quoi ? Qu’est-ce que la mémoire transgénérationnelle ? Pourquoi consteller ? Comment se passe une séance ? À quels résultats faut-il s'attendre ? Prêt·e ?


Bannière avec le titre de l'article : Les constellations familiales, c'est quoi ?

La mémoire transgénérationnelle, un lourd héritage


La méthode de constellation familiale et systémique a été développée dans les années 1990 par le psychothérapeute allemand Bert Hellinger. Ancien prêtre, Hellinger a travaillé pendant 16 ans dans une mission catholique en Afrique du Sud. Pendant toutes ces années, il s’est intéressé de près au mode de vie des Zoulous, à leur système relationnel et à l’importance de la place dans leur culture.


Formé à la psychanalyse et à la psychothérapie, Bert Hellinger a affiné sa propre thérapie, qui s’appuie sur la notion de place dans le système familial.


Selon lui, chaque famille a des traumatismes transgénérationnels (non-dits, drames, secrets, blessures, violences, abus, deuils, etc.). Autrement dit, on est si intimement lié·es à notre lignée qu’on transmet de génération en génération nos traumatismes et conflits non résolus. Cet héritage transgénérationnel influence non seulement nos comportements (notre personnalité, nos relations, nos angoisses) mais aussi notre santé physique (comme les maladies, handicaps, etc.).


En psychogénéalogie, on parle de « loyauté familiale invisible », un peu comme une dette, une mémoire transgénérationnelle liée directement à notre filiation.




Une constellation familiale, c’est quoi ?


Une constellation familiale est une thérapie courte (sur plusieurs heures ou plusieurs jours), le plus souvent en groupe. Cette méthode permet de lever le voile sur l’inconscient familial grâce au concept du psychodrame, c’est-à-dire une représentation mentale et grandeur nature de la sphère familiale. Les constellations peuvent aider à se défaire des conflits de nos ancêtres pour reprendre sa place au sein de notre système de référence : la famille.


On parle aussi de constellation systémique car la famille est bien un système : elle est régie par un ensemble de relations interdépendantes (conjugales, fraternelles, parentales…), qui se nourrissent de transmissions et de répercussions.


Sans le savoir, on constelle déjà au quotidien : on reproduit inconsciemment nos schémas familiaux dans d’autres sphères sociales. Au travail, par exemple : je donne inconsciemment à mon chef le rôle de mon père, ma manager devient ma mère, mon collègue mon frère, etc.


La constellation familiale permet d’effectuer cette reproduction systémique en conscience. Comme dans un jeu de rôle, on s’appuie sur des représentations mentales. On utilise l’espace et les autres participant·es - qui incarnent les membres de notre famille. Ainsi, l’expérience sert à reproduire la manière dont on est lié·e à notre groupe de référence pour pouvoir observer les dynamiques en jeu.


Citation d'Anissa Lalahoum : "Le mystère va s'épaissir d'un côté et se lever de l'autre. Plus vous allez savoir et moins vous allez savoir".

Pourquoi faire une constellation familiale et systémique ?


In fine, la méthode des constellations familiales a plusieurs objectifs :

  • régler un conflit ou guérir une souffrance : on part d’un problème bien identifié (par exemple, réduire les tensions dans son couple). Puis on remonte le fil pour traiter le problème à la racine et résoudre le dysfonctionnement émotionnel à l’origine de la difficulté.

  • améliorer ou amorcer un changement dans sa vie : la finalité peut être aussi de s’épanouir davantage, de repartir de zéro - par exemple avant un déménagement, un changement d’activité pro ou l’arrivée d’un enfant.

  • reprendre sa place : car beaucoup de troubles dans les familles sont générés par le sentiment de ne pas être ou de ne pas trouver sa place.

  • connaître son histoire pour s’en défaire et s’empouvoirer : la constellation permet d’acter les charges du passé de sa famille, et de prendre la responsabilité de ce qu’on en fait.

  • stopper la chaîne de transmission : en décidant que ces traumatismes s’arrêteront là et qu’on ne répétera pas cette dynamique familiale avec ses enfants et son entourage.

Accessible à tou·tes, la constellation familiale et systémique est cependant un exercice émotionnellement intense. Si elle remue beaucoup de choses, elle ne soigne pas. Elle donne plutôt les clés pour observer, comprendre, et reprendre sa place.

​TIP : Prends le temps de bien choisir ton ou ta praticien·ne ! Demande autour de toi et à des gens de confiance, vérifie leur sérieux et leur expérience, et surtout suis ton intuition. En région parisienne, tu peux réserver les yeux fermés un atelier d’Anissa Lalahoum.


Comment se passe une constellation familiale ?


La façon dont se déroule une constellation familiale varie bien sûr d’un·e praticien·ne à un autre. Mais voici le déroulement d’une séance dans les grandes lignes !


La pose d’une intention pour ta constellation familiale


Tout d’abord, on va te demander de formuler une question ou une intention. Il s'agira certainement d'une problématique qui te bloque dans la vie de tous les jours. Par exemple : « J’aimerais que l’argent ne soit plus source de conflit dans mon couple ». Cette intention est ton point de départ. Sache que plus tu es précis·e, mieux c’est.

Image d'un iceberg avec sur la partie émergée : "Le problème que tu penses avoir" et sur la partie immergée : "Ce que tu découvres en constellation familiale".

Le blocage que l’on définit avant la constellation est souvent la partie émergée de l’iceberg. On va ensuite creuser, remonter le fil, et trouver les intrications à l’origine du dysfonctionnement. Par exemple, on sait grâce à une étude américaine qu’une relation trouble à l’argent peut être liée à une enfance difficile.


Chaque constellation demande la pose d’une intention différente et actuelle - car oui, tu peux consteller autant de fois que tu le souhaites dans ta vie !


Qui participe à une constellation familiale ?


La plupart du temps, la constellation de se déroule dans un groupe d’une dizaine de personnes. Elle se fait en général en silence et en mouvement, de façon à ce que chacun·e se concentre sur les émotions et les sensations du corps.


Il y a plusieurs types de participant·es :

  • la personne « constellante » : celle qui souhaite résoudre un problème. La personne constellante choisit des représentant·es pour incarner les membres de son système, dont un pour la représenter elle-même. Elle les place dans l’espace en conscience, participe aux prises de décision mais assiste avec un regard extérieur aux dynamiques en jeu. Elle se connecte au processus émotionnel devant elle pour se construire une nouvelle représentation de son système familial.

  • les « représentant·es » : les autres participant·es du groupe, qui sont là pour incarner les membres du système de la personne constellante (père, mère, frère, sœur…). Les représentant·es offrent leur présence et leurs mouvements au constellant. C’est aux représentant·es eux-mêmes de se déplacer, de vivre les émotions, pour aller vers une solution.

  • le praticien en constellation (ou « constellateur ») : il joue le rôle de facilitateur. Il se saisit des informations que la scène lui délivre. Il lit les émotions, les dynamiques, les mises en mouvement pour transposer verbalement ce qu’il voit et donner des pistes pour mener vers une résolution.


Le jugement et la confidentialité


Dans une constellation familiale chacun·e s’engage à la confidentialité. Ce qui se dit pendant une constellation reste dans la constellation. On garde pour nous les fragments de vie dont on a été témoin, et on n’en parle plus après.


Participer à une constellation (qu’on soit constellant·e ou représentant·e) demande aussi beaucoup d'ouverture d'esprit et de tolérance. On ne donne pas son avis aux autres sur les membres de leur famille par exemple. On observe sans juger.


Que se passe-t-il après une constellation familiale ?


L’importance du travail sur l’égo


La constellation est un outil. L’enseignement, c’est la prise de conscience de ce que nous sommes (l’Amour) et ce que nous ne sommes pas (l’égo).


L’égo est un mécanisme de défense. Il nous fait mettre en place des techniques d’évitement pour ne pas souffrir (comme la fuite, le déni, la peur, l’attaque, la victimisation). En constellation, on m’a répété que plus on fait appel à l’égo, plus on s’éloigne de l’Amour que l’on est, de notre cœur.


Or, une constellation familiale demande de voir les choses et de les accepter pour ouvrir de l’espace et avancer. Il est nécessaire de couper l’égo, de couper le mental, pour être en pleine conscience et bénéficier au maximum des enseignements de l’expérience.



Les résultats d’une constellation familiale


N’attends pas de miracles : observe plutôt la magie qui opère !


Dans les semaines qui suivront ta constellation, observe ce qu’il se passe. Observe les signes. Peut-être recevras-tu l’appel d’un·e proche ? Une nouvelle que tu attendais depuis longtemps ? Peut-être observeras-tu une nouvelle énergie en toi ? Les résultats des constellations sont propres à chacun·e, et c’est à toi de les observer et de les constater.


« Je sais que cette méthode agit sur les maladies, mais je n’en vérifie pas les résultats. Il est important de ne pas les vérifier. Ce travail n’est pos­sible qu’à condition de se plonger, sans intention aucune, dans le sys­tème ou dans le champ énergétique correspondant. [...] Par la suite, si je me renseignais sur l’évolution ultérieure du client, je pénétrerais à nouveau dans le champ énergéti­que correspondant, comme si je prétendais avoir obtenu un résultat en agissant de mes propres ressources, désireux d’en contrôler l’issue, comme si celle-ci dépendait de moi. Les images ne peuvent alors plus agir ; l’image qui était appropriée serait déformée par mon interven­tion. C’est pourquoi je m’en abstiens. » Bert Hellinger

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui ! J’espère que cet article t’aura permis de sauter le pas et d’aller, toi aussi, questionner tes ancêtres. Une constellation familiale, c’est une expérience brève mais puissante. On ne peut pas changer le passé, mais on peut changer le regard qu'on porte sur notre lignée et sur notre vie : c’est là que réside tout notre pouvoir. Et si tu veux en savoir plus n’hésite pas à écouter l’épisode #58 de mon podcast sur les constellations familiales et les mémoires transgénérationnelles !

Plein d'Amour,

Amelle

 
Photo d'Amelle avec en fond une planète colorée et l'espace et le logo Spiritualista. Il est écrit "Tu aimes cet article ? Partage-le !"

Hello, moi c’est Amelle !


Je suis Coach en spiritualité et développement personnel.


J’ai créé mon podcast initiatique, Spiritualista, et développé plusieurs méthodes d'accompagnement pour t'aider dans ton éveil de conscience.


Pour en savoir plus, découvre mes différents services sur mesure !


Commenti


bottom of page