top of page
Rechercher

6 conseils pour lancer ton éveil spirituel

Dernière mise à jour : 26 juin 2023

Nous sommes toutes et tous par essence des êtres spirituels venus vivre une expérience dans la matérialité. Parle de « commencer la spiritualité » n’a donc pas beaucoup de sens. On peut par contre décider de s’éveiller spirituellement et d’explorer sa connexion à l’immatériel, aux mondes subtils et au divin. C’est tout à fait accessible, même si tu débutes et que c’est complètement nouveau pour toi. Je te livre ici 6 tips pour t’aider à trouver la paix intérieure pas à pas, pour mieux appréhender le monde et y vivre une vie épanouie et alignée. On y va ?


Visuel header de l'article avec le titre "6 conseils pour lancer ton éveil spirituel", et une illustration de femme méditant avec une autre femme méditant en son coeur.

1 - Méditer quelques minutes chaque jour


On médite depuis plusieurs milliers d’années. Née avec le bouddhisme, la méditation est pratiquée dans de nombreuses traditions spirituelles et s’est développée en occident ces deux derniers siècles.


Méditer, c’est entrer dans un état de pleine conscience. C’est être entièrement et intensément dans l’instant présent, sans s’égarer dans l’avant ni dans l’après.


La méditation est une très bonne initiation à la spiritualité car elle facilite l’introspection et l’exploration de son être au-delà du corps physique. Elle permet également de se familiariser avec l’ensemble de ses sens, de ressentir les éléments, d’écouter ce que nous raconte notre corps et de l'accueillir.


Il existe plusieurs techniques de méditation, comme la visualisation ou la respiration consciente. Pour débuter, tu peux :

  • suivre une méditation guidée : on en trouve gratuitement sur les plateformes de streaming,

  • te concentrer sur ta respiration : par exemple en inspirant et expirant sur des durées égales,

  • pratiquer le « body scan » : en te concentrant successivement sur chaque partie de ton corps,

  • te répéter mentalement un mantra ou une affirmation positive : par exemple « je m’aime pour ce que suis »,

  • pratiquer la marche méditative : pour être réceptif·ve à la nature, à ses éléments et aux stimulations qu’elle éveille en toi.

Sois indulgent·e envers toi-même. Les pensées intrusives vont aller et venir. Laisse-les repartir, puis reviens à ta pleine conscience.


Les bienfaits de la méditation sont nombreux, particulièrement sur notre capacité à calmer notre mental et lâcher prise. Ses bénéfices sont également cognitifs. En neurosciences, on a démontré les effets puissants de la méditation quotidienne sur le cerveau, et notamment la résistance au stress et à la dépression.


Une vieille légende hindoue raconte que les Hommes étaient autrefois des dieux. Or, ils abusèrent de ce pouvoir. Brahma, dieu créateur, décida alors de leur retirer leur divinité et de la cacher au plus profond d’eux-même. Depuis, dit la légende, l’Homme explore, creuse, escalade, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.

2 - Pratiquer la gratitude


Pratiquer la gratitude ne vise pas forcément à se concentrer sur ce qui est bon et agréable dans nos vies et balayer le reste. Il s’agit plutôt d’accueillir de façon positive toute expérience ou émotion, qu’elle soit favorable ou non.


En fait, c’est un shift psychologique, qui consiste à modifier le prisme à travers lequel tu vois les événements qui se passent dans ta vie. Pratiquer la gratitude, c’est nourrir la résilience et cultiver un Amour sans limite !


Citiation de Joyce Meyer : « La gratitude est un cadeau que l'on se fait à soi-même. »  avec un visuel à gauche d'une femme dont le visage est caché par une planète.

Prends chaque jour quelques instants pour remercier en toi-même celles et ceux que tu souhaites. Ces pensées peuvent s’adresser à un·e proche, à l’Univers, à une divinité ou à toi-même :

  • « Je suis reconnaissant·e envers mes proches qui m’apportent tant d’amour au quotidien »

  • « Je suis reconnaissant·e envers cette opportunité d’avoir failli, car elle n’était sûrement pas la meilleure possibilité pour moi »

  • « Merci à moi-même d’être si sensible, c’est une qualité qui m’est précieuse dans de nombreux domaines de la vie »

  • etc.

Tu peux même en faire un rituel ou l’intégrer à ta pratique de méditation quotidienne.

Tout comme la pleine conscience, la gratitude est juste excellente pour le bien-être et le cerveau. Elle permet la libération d’hormones du bonheur que sont la dopamine, l’ocytocine et la sérotonine. Alors ne soyons qu’Amour et dopons-nous à la gratitude !


3 - Se connecter à son corps


Cultiver une vie spirituelle, c’est aussi porter une attention particulière à notre matière. C’est pratiquer le self-love. Car corps et esprit sont indissociables.


Je vois le corps comme un vecteur de conscience car il nous relie au monde physique. Si on peut apprendre à s’en extraire temporairement avec de la pratique, il reste notre lieu d’incarnation. C’est via le corps que nous pouvons ressentir, nous exprimer et percevoir certains dangers.


Il faut donc en prendre soin ! Chérissons notre corps, aimons-le, écoutons-le. Cela peut passer par manger ce qui te paraît sain, bouger, prendre un bain, te masser, ou encore marcher chaque jour.


Si le sujet t’intéresse, je te conseille de lire cet article sur la glande pinéale. J’y parle de cette « antenne spirituelle » qui nous aide à vibrer à des fréquences plus élevées et du lien entre spiritualité et hygiène de vie.


4 - Créer des rituels


Chaque être humain a une dimension physique et psychique, mais aussi symbolique. Il est donc important de laisser s’exprimer cette part en toi ! Les rituels ont malheureusement souvent disparu de nos sociétés actuelles. Mais ils restent un moyen grandiose de mettre en œuvre le symbole, de créer ton espace sacré.


Un rituel, c’est un moment chargé de sens parfait pour commencer la spiritualité. Et la bonne nouvelle, c’est que tu as le pouvoir de créer les tiens !


N’hésite pas à définir tes rituels avec le cœur, car ils sont très personnels : trouve ce qui t’anime, choisis la ou les pratiques spirituelles qui te parlent et fais-en ton lien à l’invisible.


Tu peux par exemple :

  • utiliser des pierres, un oracle, ou un pendule,

  • brûler de l’encens ou de la sauge,

  • méditer, prier, pratiquer le yoga,

  • écrire, créer,

  • etc.

Tes rituels peuvent être quotidiens, hebdomadaires, suivre les cycles de la lune… Tu peux aussi t’intégrer à des cercles de femmes. À toi de suivre ton intuition.


Visuel d'illustration de type collage abstrait et psychédélique.

5 - Être à l’écoute des signes de l’Univers


Tu sais, quand tu te dis « wow, c’est un signe » (ou pour les plus cartésien·nes d’entre nous, « wow, mais quelle coïncidence ! » ).


Heures miroir, signes du destin, rêves prémonitoires, situations à répétition, prédictions… Nos quotidiens sont remplis de ces petites choses non rationnelles. Elles n’ont pas de lien de causalité physique, mais elles offrent un sens unique à la personne qui les reçoit. On les appelle « signes de l’Univers », ou « synchronicités » : c’est le nom qui leur a été donné par Carl Gustav Jung, fondateur de la psychologie analytique.


Développer sa spiritualité, c’est ouvrir le champ des possibles et croire, ou plutôt s’autoriser à ne pas croire aux coïncidences. Si tu souhaites explorer ta spiritualité, commence par remettre en question ton système de croyances !


Ces signes ont toujours été là. Ce qui change, c’est ta perception. Ouvre-toi !


6 - S’inspirer pour commencer la spiritualité


Si l’éveil spirituel demande beaucoup d’introversion, n’oublie pas de regarder au-delà et de t’inspirer de ceux et celles qui sont passé·es par là avant toi. Moi aussi, j’ai un jour débuté mon chemin spirituel. Depuis, combien de rencontres, de livres, de conférences et de retraites incroyables !


Trouve des auteur·es, des leadeur·es d’opinion à lire et à suivre. Par exemple, je consulte toujours avec grand intérêt les contenus publiés par des figures comme Gregg Baden ou Brené Brown.


J’ai déjà listé sur ce blog la liste des livres qui ont changé ma vie et ma sélection de films initiatiques préférés. Par exemple, je te recommande vivement de lire Quand la conscience s’éveille d’Anthony de Mello. Ce livre est idéal pour commencer la spiritualité, car il est très accessible.


Peut-être que ces œuvres te parleront aussi. Peut-être pas. Mais fais-en de même. Écoute. Lis. Observe. Positionne-toi. Toi aussi, trouve ton inspiration, ton mentor, ton ou tes Guides spirituel·les.


La spiritualité est en toi et tu peux commencer par lui donner la place que tu veux dans ta vie. Écoute-toi, écoute ton environnement, change ton mindset. Et surtout pratique, c’est la clé. Si tu le souhaites, tu peux aussi faire appel à un·e professionnel·le spécialisé·e dans l’accompagnement spirituel. Je te souhaite un bel éveil.


 

Photo d'Amelle avec en fond une planète colorée et l'espace et le logo Spiritualista. Il est écrit "Tu aimes cet article ? Partage-le !"

Hello, moi c’est Amelle !


Coach en spiritualité et développement personnel.


J’ai créé mon podcast initiatique, Spiritualista, et développé plusieurs méthodes d'accompagnement pour t'aider dans ton éveil de conscience.


Pour en savoir plus, découvre mes services sur mesure !


Comments


bottom of page